L'historique du mouton Dorper 

La race Dorper a été développée car au cours du début des années 30, les fermiers sud-africains exportaient un excédent de viande ovine, des races indigènes, vers le marché prestigieux de Smithfield de Londres. Les carcasses étaient rejetées parce que les consommateurs européens étaient accoutumés à l'agneau de la Nouvelle Zélande Canterbury de qualité.

Le conseil sud-africain de viande a pris le défi de produire une race de moutons à viande qui produirait une carcasse de haute qualité malgré les conditions arides et semi-arides. Un projet d'hybridation a débuté en 1946 et le Dorper a acquis ses lettres de noblesse dans l'histoire de l'agriculture sud-africaine. En 1950, l'Association des Sélectionneurs Sud-Africains de Dorper a été formée.

Selon le Docteur Q. Campbell dans son livre intitulé "Making Money with Mutton Sheep", "Une des meilleure race croisée de béliers exotiques et de brebis est le Dorset Horne et le Persan à Tête Noire".

Le mouton persian à tête noire, une race robuste du désert d'Arabie, apporte au Dorper sa robustesse, son adaptabilité, sa pigmentation et sa toison. Il apporte également la fertilité remarquable, soit la capacité d'agneler à tous les huit mois et de produire un nombre élevé de jumeaux. En outre, les Persians ont la peau très prisée et est utilisée dans la production des produits en cuir fin.

Le croisement du Dorset à corne avec le Persian à tête noire a produit des agneaux à croissance rapide et fortement musclés et adaptés pour travailler dans les conditions environnementales difficiles. Les brebis Dorper sont d'excellentes mères et fertiles à l'année longue.

Au début des années 1950, il y avait une controverse au sujet des marquages noirs versus les moutons tout blancs. Certains éleveurs préféraient les moutons tout blancs, nommés Dorsian et d'autre choisissaient ceux avec du noir comme confirmation et marque de commerce. En 1964, la controverse fut réglée lorsque les deux groupes d'éleveurs se sont réunis pour former une seule association et appelant ceux à tête noire : Dorper et ceux à tête blanche : Dorper Blanc.

En ce moment, la race Dorper est numériquement la deuxième plus grande race en Afrique du Sud avec plus de 10 millions de têtes (plus de 1/3 de tout le nombre de moutons). Ces dernières années, le Dorper est devenu populaire au Moyen-Orient, en Chine, au Canada, en Australie, en Amérique du Sud, au Mexique et aux États-Unis.

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon